Rencontre avec Juliette Bagno


Juliette, peux-tu présenter ta famille ?   

Nous sommes la petite famille des J qui se compose de mon mari Jimmy (30 ans), de notre fils James (8 mois) et de moi, Juliette (29 ans). Jimmy est mon premier amoureux, je l’ai rencontré à 16 ans. On s’est connu à l’école, ensuite on a étudié à l’université à Bruxelles. Nous avons enchaîné sur quelques années à Londres. Nous avons eu la chance de conjuguer un super job pour Jimmy et un master pour moi. Une magnifique expérience. Il y a trois ans, nous avons choisi de rentrer à Bruxelles car nous avions le projet de construire une famille. Bruxelles, auprès de nos familles et nos amis, semblait nous offrir une plus belle qualité de vie.

Comment s’est passé le retour au travail après ton congé de maternité?

Cela n’a pas été facile pour moi de recommencer à travailler. J’ai eu la chance d’avoir un congé de maternité de 6 mois. J’ai vécu collée, serrée à mon bébé. Une vraie maman koala. La séparation a été un peu difficile, il me manquait terriblement. J’ai vraiment pris plusieurs semaines à m’adapter à ce nouveau rythme. J’avais également peur que James se sente abandonné mais sincèrement il avait l’air d’aller assez bien. Néanmoins son entrée à la crèche lui a demandé un petit temps d’adaptation.

Comment allies-tu ta vie professionnelle et ta vie de maman ?                    

Je travaille à temps plein en télétravail et James est deux jours chez nos parents et 3 jours à la crèche. On est super organisé avec Jimmy. Je travaille très tôt le matin, et là c’est Jimmy qui s’occupe de James et le dépose à la crèche. Du coup, je finis vers 16h30/17H et je peux profiter pleinement de mon bébé.

Es-tu satisfaite de cette organisation ?

J’essaie d’avoir une vie équilibrée entre ma vie de maman et ma vie professionnelle. Je n’ai pas envie d’être maman au foyer. C’est important pour moi de rester dans la vie active mais ma priorité est mon enfant. J’aimerais plus tard travailler 3.5/ 4 jours par semaine pour pouvoir m’occuper de lui le mercredi. J’aimerais avoir un mixte des deux, travailler tout en étant fort présente pour mes enfants. 5 jours par semaine me semble trop car j’ai l’impression de vivre dans le stress et la course, de ne pas avoir assez de temps avec lui et de peut-être passer à côté de bons moments. Heureusement, je pense qu’aujourd’hui beaucoup d’employeurs sont conscients de ce que représente un bon équilibre et sont prêts à changer des habitudes de travail. J’ai aussi dans un coin de ma tête le rêve d’un jour lancer un projet à moi et j’ai la chance d’avoir un mari qui me pousse et valorise mes rêves. Je pense pourtant que ce n’est pas encore le moment. Je ne veux pas tout vivre en même temps et aujourd’hui mon bébé est déjà une magnifique découverte et une expérience tellement riche.

Quelle maman aimerais-tu être ?

Je dirais que pour l’instant, je pense que je me débrouille pas si mal ! Les choses se passent en grandes lignes comme je l’imaginais et ça a l’air de fonctionner. Je vois ce qui marche bien et ce qui marche moins bien et je suis curieuse de tester des choses nouvelles suite à mes lectures ou échanges avec d’autres mamans. J’ai eu la chance aux cours de massage pour bébé de rencontrer d’autres mamans et nous restons énormément en contact. Ces moments d’échange sont très importants pour moi.

Je me sens une maman aimante mais ça c’est tellement naturel. Je pense que James le ressent tous les jours et que c’est primordial pour son développement. Je pense aussi qu’il prendra pleinement conscience de la force de cet amour le jour où lui même tiendra son bébé dans les bras.

Quand James est né, j’ai été impressionnée du côté presque animal dans lequel j’étais, tout s’est fait si naturellement, un amour débordant où tous les sens sont actifs : l’odorat, le toucher, la vue, l’ouïe et le gout. Je veux essayer de continuer à être cette maman qui est proche de son moi intérieur, fragile, sensible et tendre.

Je veux aussi être une maman à l’écoute, poser gentiment les limites quand il en aura besoin. Un livre sur l’éducation positive m’inspire énormément, être ni laxiste ni autoritaire mais essayer d’encourager l’enfant dans l’expression des émotions. Une maman bienveillante. Même si je sais que parfois j’aurais sûrement juste envie de sortir de mes gonds.

J’ai aussi envie d’être une maman créative. C’est un côté important dans ma vie et j’ai hâte de bricoler avec lui, d’organiser ses anniversaires, de fabriquer ses déguisements d’Halloween et de Carnaval,… Tout ça m’amuse super fort.

Tu es maman pour la première fois, te sens-tu inquiète ou stressée?

Non, je ne me sens pas inquiète ni stressée. J’ai juste parfois l’angoisse du temps qui passe. Je veux tout garder en souvenir tellement j’ai peur d’oublier des choses. Je fais beaucoup d’albums photos, j’écris chaque semaine ce qui est nouveau chez lui ou une petite anecdote, je prends une photo de lui chaque mois avec tes cartes étapes. J’ai peur de me réveiller demain et qu’il ait 18 ans. A la maternité, je ne voulais pas dormir tellement j’avais peur de rater du temps avec lui, que tout aille trop vite.

As-tu été étonnée par certains aspects de la maternité ?

Je m’attendais vraiment à cette bulle d’amour. Par contre je ne savais pas qu’il y avait tellement de maux post accouchement. On parle de l’accouchement mais on ne parle pas assez de ce qui s’en suit. Je ne savais pas que la montée de lait était si douloureuse par exemple.

As-tu un conseil pour les futures mamans ?

De se faire confiance et de lâcher prise. Quand James a eu trois mois, je me suis un peu mise la pression que je devais rythmer mon bébé. Je vivais dans un cocon complètement bohème koala et puis le jour de ses trois mois, d’un coup, je me suis dit qu’il devait avoir une routine, faire ses nuits et l’angoisse est montée. Maintenant avec le recul, je me rends compte qu’il faut vraiment lâcher prise et que tout se déroule naturellement, même si je reste convaincue qu’il faut gentiment guider cela.

Prends-tu beaucoup de temps pour toi ?

Pendant mon congé de maternité, j’avais par moment envie d’avoir un peu de temps pour moi. Maintenant que je travaille, j’ai l’impression d’avoir plus de temps pour moi parce que je suis seule la journée. J’ai le temps d’appeler une copine ou de faire une course sur le temps de midi. Etonnamment le travail m’a donné une sensation de temps à moi. J’aimerais recommencer le sport mais ce temps est compliqué à placer pour le moment et ce n’est pas ma priorité. Quand je ne travaille pas, j’ai envie d’être avec mon fils et mon mari, nos familles et nos amis.

As-tu des moments seule avec ton mari?

On s’accorde 45 minutes obligatoires de paroles par jour rien qu’a nous deux, où on est en pleine écoute et conscience, pas de téléphone, pas de télé, pas de bébé, juste lui et moi. On a mis ça en place il y a quelques semaines et ça change tout!

On s’organise aussi une soirée à deux de temps en temps et un week-end en amoureux par ci par là.

Quelles sont tes chouettes adresses de vêtements ?

Il y a tellement d’adorables marques pour enfants. Pour en citer, je dirais Buho Barcelona, 1+ in the family, Little Jo, Buissonnière, Zara, Jacadi et Petit Bateau. Je fais aussi des affaires incroyables sur Vinted pour des pièces 100% cachemire de chez Bonpoint et Théophile et Patachou. 

Comment as-tu décoré sa chambre ?

Je me suis tellement amusée. J’avais toute une liste Excel où je mettais les liens de ce que j’aimais avant d’acheter. Je voulais qu’on se sente dans une “petite jungle enchantée”. J’ai trouvé le papier peint sur Photo Wall, le lion chez Ila y Ela, le fauteuil “Loveuse” tout confortable sur Casa. On a chiné son petit lit en bambou dans un magasin spécial vintage pour enfant au Sablon qui s’appelle Carabistouilles kids design. Je me suis amusée à faire son contour de lit sur mesure assorti aux rideaux, à la boite à mouchoirs et à l’étui à lingette. Je me suis vraiment emballée sur cette chambre pendant 9 mois. C’était mon passe temps préféré.

Quelles activités aimes-tu faire avec James?

On a fait des cours de massage pour bébé chez Naissentiel, c’était incroyable. On suit des cours de signe. J’apprends à signer. James ne sait pas encore signer mais il comprend déjà quelques signes comme “prendre le bain”, “manger”, “se changer”,... Je signe aussi en lui chantant des comptines. Je trouve ça super chouette. J’ai aussi téléchargé une application qui s’appelle Kinedu. Chaque jour, il te propose une petite activité à faire qui dure une dizaine de minutes et c’est vraiment super gai.

Aimes-tu vivre à Bruxelles avec un bébé ?

J’adore ! On fait tout à pied, c’est hyper facile. Il y a aussi le parc Tenbosch qui est adorable, on y va super souvent. Maintenant, c’est sûr, on n’a pas de jardin et j’imagine que ça doit être gai d’en avoir un avec des enfants.

 

 


1 commentaire


  • andree roeseler

    Toutes tes expériences positives…bravo
    Ta passion d’adulte….bravo
    Tu vas droit au cœur de toutes tes actions…bravo
    Félicitations pour les 45 min…Jimmy te dit merci
    Quant a votre petit prince, avec tout l’amour. que vous lui donner…il est dans son royaume.
    Encore bravo Juliette pour cette belle missive
    Tat andree.


Laissez un commentaire